English Mentions légales
Menu
Close [X]

1895 - Création du Clos

L’histoire du Clos commence en 1895. A l’époque, le Clos est principalement une réserve de chasse, où s’y retrouvent les chasseurs des environs, qui viennent y passer leur temps libre et partager les secrets de chasse.

C’est l’ingénieur Élie Dussaud, collaborateur de Ferdinand de Lesseps (le concepteur du canal de Suez et pionnier du canal de Panama) qui décide de faire édifier un imposant bâtiment à l’intérieur du Clos. Ce bâtiment, appelé Le Bassin, alimentera la ville de Courthézon en eau pendant plusieurs décennies. Le Bassin, est alimenté par un forage de 700 mètres de profondeur.

Amoureux de l’endroit, l’ingénieur continue les travaux et décide de créer une cave souterraine, creusée dans le safre, sous forme de galerie. C’est dans ces galeries que sont aujourd’hui élevés les vins du domaine, dans des conditions de températures idéales : température fraîche, constante et naturelle, hygrométrie élevée.

Close [X]

1936 - Classement de l’appellation Châteauneuf-du-Pape

Soucieux de défendre les vins de Châteauneuf-du-Pape à la renommée grandissante, les vignerons de l’appellation décident de délimiter une aire d’appellation et de mettre en place une réglementation plus stricte destinée à protéger leurs vins.

C’est en 1923 que débute l’étude de la délimitation de l’air d’appellation Châteauneuf-du-Pape dont la présidence est confiée au Baron Le Roy.

A cette époque, les experts chargés de la délimitation voulurent visiter le domaine afin de le classer dans l’aire d’appellation Châteauneuf-du-Pape. Mais quand ils se présentèrent au domaine, le garde-chasse les accueillit avec un fusil, refusant catégoriquement une intrusion pour une quelconque activité commerciale. Les experts, chassés du domaine et sans visite des lieux, ne classèrent pas le Clos dans l’appellation Châteauneuf-du-Pape…

Le Clos restera donc une île enclavée au milieu de l’appellation qui deviendra la prestigieuse appellation Châteauneuf-du-Pape, aux terroirs exceptionnels mais inconnus par son propriétaire…

La majorité des Côtes-du-Rhône produits aujourd’hui par le domaine proviennent des terroirs situés à l’intérieur du Clos.

 

Close [X]

1955 - Achat du domaine par Paul Pouizin et premières plantations

En 1955, Paul Pouizin, vigneron sur la commune de Visan, décide d’acheter un domaine pour installer son fils, Claude, alors âgé de 20 ans.

Le domaine acheté est un Clos endormi, à l’intérieur duquel se trouvent principalement des bois, de la garrigue et quelques parcelles de vignes.

Claude se lance alors dans un long et difficile travail de déboisement pour y planter de la vigne. Claude et sa femme Colette sont à l’époque très critiqué dans le village. Seul le couple se rendait compte de la valeur et du potentiel du terroir. Au fil des ans, par petites touches, le domaine se dessine pour devenir un vignoble de 9 hectares en appellation Châteauneuf-du-Pape et 45 hectares en appellation Côtes du Rhône.

Le travail de Claude fut un travail long et laborieux mais résolument un travail de visionnaire qui permit 50 ans plus tard, de donner naissance à des cuvées de prestige, mêlant finesse et complexité.

 

Close [X]

1970 - Premières bouteilles commercialisées par Colette POUIZIN

Soucieux de développer la commercialisation et de continuer à faire évoluer le domaine, Claude Pouizin se lance dans la production de ses premières bouteilles en 1970. Sa femme, Colette s’initie au commerce et développe ce travail avec rigueur et humilité. Pendant 26 ans, Colette développera les marchés en France mais surtout la vente au caveau de dégustation, désireuse de recevoir et de faire découvrir aux autres la magie des lieux du Clos du Caillou.  

 

Close [X]

1980 - Premières bouteilles exportées à l'étranger

En 1980, le succès de commercialisation des vins du Clos du Caillou en France attire les importateurs étrangers. 

A cette date, les premières bouteilles du Clos du Caillou sont importées sur le territoire belge et américain. 

Vont suivre des années d'ouverture à l'international du domaine, répondant à une forte demande des clients étrangers.

Close [X]

1996 - Succession du domaine par la troisième génération

Âgé de 61 ans, Claude Pouizin pense à sa succession. Père de trois filles, ce sera Sylvie, la cadette, qui continuera le travail mis en place. Résidant alors à Sancerre avec son jeune mari Jean-Denis Vacheron, fils de Jean-Louis et Marie-Claire Vacheron, vignerons à Sancerre, le couple quitte les terres Sancerroises, pour un challenge de taille : reprendre le Clos du Caillou et produire de grands vins. C’est donc en 1996 que le couple quitte Sancerre pour venir s’installer au Clos du Caillou, avec leur fille aînée Marilou, alors agée de 2 ans et Axel, leur nouveau né.

Jean-Denis a de grandes ambitions pour le domaine. Il est déterminé à produire des vins à son image, libéré de tout diktat. Il aime la finesse, l’élégance, le style bourguignon.

Millésime après millésime, Jean-Denis s’impose comme un grand vigneron, guidé par une passion sans limite et des idées visionnaires. Ce grand épicurien imposait le respect, reconnu dans la presse (Jean Denis obtiendra un 100/100 pour sa Réserve en 2001, son dernier millésime) mais aussi de ses pairs, grand ami des vignerons.

Close [X]

2002 - Reprise par Bruno Gaspard et Sylvie Vacheron

Le Clos a définitivement sauté le mur. Les grandes cuvées sont lancées et en quelques années, le domaine rivalise avec les meilleurs producteurs de l’appellation.

Cette ascension va se heurter à la tragique disparition de Jean-Denis, dans un accident de voiture.

C’est grâce au soutien familial et au courage sans précédent de Sylvie que le domaine se relève. Cette battante décide de s’épauler d’un chef de production et ce sera le talentueux Bruno Gaspard qui entrera au domaine en tant que responsable de production en 2002, difficile premier millésime.

Mais la force tranquille, le talent et l’humilité de ce passionné vont permettre de créer un binôme d’exception avec Sylvie. Tous deux continueront le travail amorcé et maintiendront le cap vers une qualité sans cesse renouvelée.

Close [X]

2010 - Conversion en Agriculture Biologique

Soucieux de préserver la richesse des terroirs et de valoriser au mieux l'environnement pour les générations actuelles et futures, Sylvie et Bruno décident ensemble de faire évoluer le domaine vers l’agriculture biologique.

Après 3 années de reconversion, le domaine obtient sa certification en 2010. Ce changement n’a eu que peu d’incidence sur le vignoble, déjà conduit naturellement de façon biologique, depuis plusieurs décennies.

 

Sélectionner une date dans la frise

MENTIONS LEGALES

Présentation 
En vertu de l’article 6 de la loi 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site http://closducaillou.com l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi : 

Responsable de publication : Sylvie VACHERON
Hébergeur : Online SAS - BP 438 - 75366 Paris CEDEX 08 - RCS Paris B 433 115 904

Conception
Ce site a été conçu et réalisé par Geoffroy BEGOUAUSSEL (jeyffrey.fr).

Informations légales
Articles L3322-2, L3342-4, L3323-2 du code de la santé publique :
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
L'alcool ne doit pas être consommée par des femmes enceintes.
La vente d'alcool est interdite aux mineurs.

Données personnelles
Les informations recueillies auprès des personnes par le biais des formulaires de contact sont destinées exclusivement à l’usage de Sylvie VACHERON. Elles ne sont en aucun cas communiquées à des tiers. Conformément aux articles 39 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant, en s’adressant à Sylvie VACHERON par le biais du formulaire de contact de ce site web : closducaillou.comcontact . Toute personne peut également, pour des motifs légitimes, s’opposer au traitement des données la concernant.

Google Analytics
Ce site utilise Google Analytics, un service d’analyse de site internet fourni par Google Inc. (« Google »). Google Analytics utilise des cookies , qui sont des fichiers texte placés sur votre ordinateur, pour aider le site internet à analyser l’utilisation du site par ses utilisateurs. Les données générées par les cookies concernant votre utilisation du site (y compris votre adresse IP) seront transmises et stockées par Google sur des serveurs situés aux Etats-Unis. Google utilisera cette information dans le but d’évaluer votre utilisation du site, de compiler des rapports sur l’activité du site à destination de son éditeur et de fournir d’autres services relatifs à l’activité du site et à l’utilisation d’Internet. Google est susceptible de communiquer ces données à des tiers en cas d’obligation légale ou lorsque ces tiers traitent ces données pour le compte de Google, y compris notamment l’éditeur de ce site. Google ne recoupera pas votre adresse IP avec toute autre donnée détenue par Google. Vous pouvez désactiver l’utilisation de cookies en sélectionnant les paramètres appropriés de votre navigateur. En utilisant ce site internet, vous consentez expressément au traitement de vos données nominatives par Google dans les conditions et pour les finalités décrites ci-dessus.

Propriété intellectuelle
L’ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur les droits d’auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés. La reproduction de tout ou partie de ce site sur quelque support que ce soit est formellement interdite sauf autorisation expresse et préalable du ou des auteurs.
Tout site public ou privé est autorisé à établir, sans autorisation préalable, un lien vers les pages du site http://closducaillou.com.